Le PPDU en bref

La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (ci-après désignée CEDEAO) est une communauté économique régionale fondée en 1975 et composée de 15 Etats membres. Une partie importante de son mandat consiste à promouvoir l’intégration économique dans tous les secteurs d’activité économique, en particulier dans l’industrie, le transport, les télécommunications, l’énergie et l’agriculture. La Commission est l’une de ses principales institutions. Elle a pour mandat de concevoir et de mettre en œuvre des politiques, lancer des programmes et exécuter des projets de développement dans les Etats membres de la CEDEAO.

 

La CEDEAO reconnaît l’importance des infrastructures en tant que base/fondement et vecteur du développement économique et d’intégration régionale. Leur promotion constitue donc une des priorités du document stratégique Vision 2020 « Vers une CEDEAO des peuples », élaboré en 2007. Par ailleurs, la Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté, élaborée en fin 2006, considère le développement des infrastructures comme un domaine d’action important. La promotion des infrastructures en vue de créer un climat d’affaires concurrentiel et améliorer les capacités d’investissement constitue aussi un objectif important dans le Plan Stratégique 2011-2015 de la Commission de la CEDEAO. De même, les différents sommets des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO ont réaffirmé l’importance des Infrastructures pour la région. En Décembre 2008, le 35e Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements a adopté un Plan d’Action pour le Développement des Infrastructures de Transport et de Service dans l’espace CEDEAO, révisé à la fin de 2012.

 

Le niveau de développement des infrastructures dans la sous région de la CEDEAO, notamment le transport, l’énergie, les télécommunications, est faible par rapport à la demande existante, particulièrement dans un contexte de croissance démographique galopante, et contribue à son commerce intra régional particulièrement bas, et une faible croissance économique. Les Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Union Africaine ont donc approuvé, à l’unanimité, le Programme pour le Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) en 2012. La CEDEAO a reçu le mandat de coordonner la mise en œuvre de la composante Afrique de l’Ouest de PIDA.

 

C’est dans ce contexte qu’en Août 2011, la Commission de la CEDEAO a créé une Unité de Préparation et de Développement des Projets dont l’objectif général consiste à améliorer la capacité de développer et de préparer des projets d’infrastructures régionales bancables en vue de soutenir la croissance économique de l’espace CEDEAO.

 

En Janvier 2005, la CEDEAO a approuvé qu’une unité chargée du développement et de la mise en œuvre de projets le lancement soit lancée au sein de sa Commission. Au départ, l’unité a reçu le mandat de développer et de mettre en œuvre des projets d’infrastructure du NEPAD. En Novembre 2008, le Conseil des Ministres de la CEDEAO a décidé de créer le Fonds d’Infrastructures pour financer les études de faisabilité des projets qui sont conçus par l’unité. En 2010, il a changé le nom de l’unité, élaboré les règles d’organisation et de fonctionnement de l’actuelle PPDU. La PPDU, rattachée à la Commission chargée des Infrastructures, a été créée par Règlement C/REG.5/08/11 d’Août 2011. Son principal objectif consiste à améliorer l’effectivité et l’efficacité de la mise en œuvre des projets d’infrastructures de la CEDEAO en vue de favoriser la croissance économique et l’intégration en Afrique de l’Ouest.

 

 

Partenaires